2018 Mitacs Global Research Internships

Sustaining the Knowledge Commons (SKC) is pleased to offer 1 – 2 open access research oriented 2018 summer internships for international undergraduate students through the competitive Mitacs Globalinks Research Internship program. The call for 2018 applications is now open. Following is a brief description of the Mitacs Globalink Research Internship and the SKC internship project.

The Mitacs Globalink Research Internship

From the Mitacs website: “The Mitacs Globalink Research Internship is a competitive initiative for international undergraduates from Australia, Brazil, China, France, India, Germany, Mexico, Saudi Arabia, Tunisia, and Ukraine. From May to September of each year, top-ranked applicants participate in a 12-week research internship under the supervision of Canadian university faculty members in a variety of academic disciplines, from science, engineering and mathematics to the humanities and social sciences.

Mitacs Globalink Research Internships are currently available at over 45 universities across Canada. For more information, please click on “Information for Students” to see the list of universities hosting Globalink interns in 2017.

Globalink Research Internship alumni interested in returning to Canada for graduate studies are eligible for the Globalink Graduate Fellowship.​

For further information or to submit an application, go to:

https://www.mitacs.ca/en/programs/globalink/globalink-research-internship


The Sustaining the Knowledge Commons internership: details

The research

The central idea driving this research is that humanity collectively shares all of our knowledge. Everyone should thus be able to access scholarly works free of charge and everyone capable should be welcome to contribute to the knowledge commons. We study alternative economic approaches, for example the commons and the gift. We do quantitative research on costs related to producing a scholarly article. We also do qualitative research, talking with the directors of scholarly journals about the resources required for journals to be open access. The approach is one of open research; to learn more: sustainingknowledgecommons.org

Description

There is a broad consensus among researchers, librarians, research funding agencies, non-governmental organizations and even most scholarly publishers that today the optimum method of sharing the results of research is open access, that is, articles, books and data that are freely available through the internet. The dilemma is how to transform a system based on demand (subscriptions and purchases) to a system based on production in order to sustain free access for the reader. Sustaining the knowledge commons targets the means of transformation by studying the models used by open access scholarly journals (for example, article processing fees or subsidies).

Thanks to a generous grant from the Social Sciences and Humanities Research Council, we are a team in the process of growth consisting of the principal investigator and several students, most of whom are at the doctoral level. We are conducting a longitudinal study using an innovative open research approach. We publish our data and results as part of the work process. The idea is to facilitate research in this area (other researchers use our data, for example) and to speed up knowledge translation, because there are organizations that want to accelerate the transformation process by using their funds, like the signatories of OA 2020 http://oa2020.org/

Skills required

Preferred: knowledge of open access and/or open science, experience with academic writing, social media, research processes, teamwork. Attention to detail (e.g. research data gathering and management, analysis of large datasets with tools like the open source data statistical package JASP or PSPP) is desirable. French / English bilingualism, and/or other languages, would be an asset.

Français

2018 Stage de recherche Mitacs Globalinks

Soutenir les Savoirs Communs (SSC) offre avec plaisir 1 – 2 stages d’été de recherche en libre accès pour les étudiants internationaux, grâce a la competition <<Programme de stages de recherche Globalink de Mitacs>>. L’appel d’offre destiné aux étudiants est maintenant ouvert. Une description du programme et du stage de SSC suivent.

Le Programme de stages de recherche Globalink, de site web de Mitacs:

<<Le Programme de stages de recherche Globalink est un concours qui s’adresse aux étudiants de premier cycle de l’Allemagne, de l’Arabie saoudite, de l’Australie, du Brésil, de la Chine, de la France, de l’Inde, du Mexique, de la Tunisie et de l’Ukraine. De mai à septembre de chaque année, les candidats de premier rang participent à un stage de recherche de 12 semaines sous la supervision de professeurs d’universités canadiennes dans diverses disciplines, des sciences et de l’ingénierie, aux mathématiques et aux sciences humaines et sciences sociales.

Des stages de recherche Mitacs Globalink sont actuellement offerts dans plus de 45 universités au Canada. Pour de plus amples renseignements, veuillez cliquer sur « Information pour les étudiants » pour consulter la liste des universités offrant des stages Globalink en 2017.

Les anciens stagiaires de recherche du programme Globalink qui désirent revenir au Canada pour poursuivre des études universitaires supérieures sont admissibles à une Bourse aux cycles supérieurs Globalink.>>

Plus d’information pour étudiants et le lien pour déposer une candidature se trouvent à: https://www.mitacs.ca/fr/programmes/globalink/stage-de-recherche-mitacs-globalink


Détails du projet de Soutenir les Savoirs Communs

La recherche

L’idée centrale de cette recherche est que l’humanité partage la somme de nos connaissances. Que tout le monde peut accéder aux œuvres savantes gratuitement. Que toute personne capable peut contribuer au savoir commun. Nous étudions des approches économiques alternatives, par exemple les communs et le don. Nous faisons de la recherche quantitative – quels sont les coûts de production des articles savants? Nous faisons aussi de la recherche qualitative, en discutant avec les directeurs des revues savantes des ressources requises pour que les publications puissent être en libre accès. L’approche utilisée est la recherche ouverte. Pour savoir plus: sustainingknowledgecommons.org

Description du projet de la recherche

ll y a un large consensus parmi les chercheurs, les bibliothécaires, les organismes subventionnaires, les organismes non gouvernementaux et même la plupart des maisons d’édition, qu’aujourd’hui la méthode optimale de partage des résultats de recherches est la publication en libre accès, ce qui signifie que les articles, livres, et données sont disponibles gratuitement sur l’internet. Le dilemme consiste en comment transformer un système basé sur la demande (abonnements et achats) en un système basé sur la production afin de soutenir l’accès gratuit aux revues scientifiques pour le lecteur. Le projet Soutenir les savoirs communs analyse ces transformations en étudiant les modèles utilisés par les revues savantes en libre accès (par exemple, les frais de publication ou les subventions).

Grâce à une subvention généreuse du Conseil de recherche en sciences humaines, nous sommes une équipe grandissante qui comprend la chercheuse principale et quelques étudiants, la plupart au troisième cycle. Nous faisons une étude longitudinale en utilisant l’approche innovatrice de la recherche ouverte : nous publions nos données et nos résultats en processus de travail. L’idée est de faciliter la recherche (d’autres chercheurs utilisent nos données, par exemple) et d’accélérer le transfert des connaissances, en lien avec les organismes qui veulent accélérer la transformation en libre accès en utilisant leurs fonds, comme les signataires de OA2020 http://oa2020.org/ <http://oa2020.org/>

Les compétences requises

Préférable: Connaissance du libre accès et /ou science ouverte, expérience en rédaction universitaire, médias sociaux, processus de recherche et/ou travail en équipe sont préférables. Il est aussi souhaité que le participant ait le souci du détail (par exemple, travail impliquant la gestion de métadonnées et d’analyse de données massives à l’aide de logiciel de statistique (JASP ou PSPP). Le bilinguisme anglais-français, et/ou autres langues, serait un atout.

Rôle de l’interne

Travaillant sous la supervision de la chercheuse principale, l’étudiant, membre de l’équipe de recherche, sera invité à remplir les tâches suivantes : collectes de données (processus de recherche quantitatif), revues de la littérature, analyse de données en utilisant les statistiques descriptives, rédaction de textes pour le blogue officiel du projet, rédaction de demandes de subvention pour la recherche, participation aux analyses des données, contributions aux articles et aux présentations. Le tout s’effectue dans un esprit collaboratif, et le participant sera supporté par la chercheuse principale de même que par les autres membres de l’équipe de recherche. Nous partageons nos résultats en discutons en petits groupes informels. C’est une excellente formation pour l’étudiant qui s’intéresse aux processus de la recherche scientifique, qui lui permettra d’acquérir un niveau d’expérience de recherche qui constituera une base excellente pour les études de deuxième cycle. L’étudiant développera de plus des compétences certaines en gestion et en analyse des données. Il se familiarisera avec les outils de la recherche tels que les logiciels d’analyse statistique (JASP), de bureautique (Excel) et de publication web (WordPress). Ces compétences sont essentielles au professionnel actuel, peu importe sa spécialisation.

English

Springer Nature

Springer Nature 2017 APC Report

Springer Nature was formed in 2015 through the merger of Nature Publishing Group, Palgrave Macmillan, Macmillan Education and Springer Science+Business Media. The company is a leading global research, educational and professional publisher. It describes itself as “the publisher of the world’s most influential journals and a pioneer in the field of open research”. It claims to have over 3000 journals and 7 million articles.

The company offers three publishing platforms; SpringerLink.com, Nature.com and open access journals BioMed Central (BMC) and Springer Open platforms.

Analysis of 2017 open access journals does not reveals major changes in reported APC, except for Nature Research open access journals where 22 journals saw reduction in APC and one reported an increase. Average APC at Nature Research was $3103.00 a decrease of 11% from 2016. BioMed central APC increased on 4 journals and decreased on two journals, with average APC of $2189.00. Springer Open APC saw an increase on 8 journals and decrease on one journal with average APC stand at $1301.00

Average APC 2017

In 2017, Nature Research added 4 new journals and removed 2 journals. BioMed Central added 15 new journals and removed 17, while Springer Open added 12 new journals and removed 20. Over 40% of Springer Open journals are fully sponsored.

Number of Journal

Nature Research open access journals 2017

(http://www.nature.com/openresearch/publishing-with-npg/nature-journals/

On April 30th, 2017, the webpage listed 87 journals under four categories: Multidisciplinary (3), Nature Partner Journals (25), Academic and Society Journals (20), Journals with hybrid open access options (39). APCs for all journals were posted in US dollar, British Pound and European Euro.

For consistency purpose, we compared journals from the first three categories (48) with journals from the same categories analysed in 2016 (46). Journals with hybrid open access were not compared. Our APCs comparison was based on US Dollar.

Findings:

  • 4 new journals were added in 2017 to Nature Partner Journals category
  • 2 Journals were removed in 2017 from Academic and Society journals category
  • APC increased on one journal in 2017
  • APC decreased on 22 journals
  • APC remained the same for 20 journals
  • Lowest APC:       US$ 1350.00 for Scientific Data (same as in 2016)
  • Highest APC:      US$ 5200.00 for Nature Communications (same as in 2016)
  • Average APC:     US$ 3103.00 (Decreased by 11% from 2016)

The chart below shows a sample of the journals that were compared.

Nature Research OA 2017 APCs

BioMed Central 2017

https://www.biomedcentral.com/journals

On April 4th, 2017, BioMed Central listed 305 open access journals on its website under 14 categories: Biomedicine, Chemistry, Dentistry, Education, Engineering, Environment, Life Sciences, Materials Sciences, Mathematics, Medicine & Public Health, Pharmacy, Philosophy, Physics and Psychology.

The 2017 journals APCs were compared with the 2016 list consisting of 306 journals. APCs were posted in US Dollar, British Pound and European EURO. Our comparison is based on the posted US Dollar.

Findings:

  • 15 New journals were added in 2017
  • 17 Journals from 2016 are removed from 2017 list
  • APC increased for 4 journals
  • APC Decreased for two journals
  • APC remained constant on remaining journals
  • APC for 3 journals were removed in 2017
  • APC for 3 journals were added in 2017
  • APC for 3 journals were increased in 2017 and posted in Euro only
  • One journal posted no APC
  • Lowest APC:       US$ 860.00
  • Highest APC:      US$ 2975.00
  • Average APC:     US$ 2189.00

BMC 2017 APCs

The chart below shows a sample of the BMC journals that were compared.

BMC 2017 APCS in Posted currencies

Springer Open 2017

https://www.springeropen.com/journals

SpringerOpen listed 228 journals on its website under 26 categories: Biomedicine, Business and Management, Chemistry, Computer Science, Criminology and Criminal Justice, Dentistry, Earth Sciences, Economics, Education, Energy, Engineering, Environment, Geography, History, Law, Life Sciences, Linguistics, Materials Science, Mathematics, Medicine & Public Health, Philosophy, Physics, Political Science and International Relations, Psychology, Social Sciences, and Statistics.

The 2017 posted APCs were compared with 2016 APCs. APCs were posted in three currencies; British Pound, US dollar and European Euro. We performed the analysis using the US dollar currency.

Findings:

  • 12 new journals were added in 2017
  • 20 journals existed in 2016 are not included in 2017 list
  • APCs increased for 8 journals
  • APCs decreased for one Journal
  • APCs remained constant on 114 Journals
  • APCs was added to 5 journals in 2017 that had no APC in 2016
  • APCs were removed in 2017 from 3 journals that had APC value in 2016
  • 98 journals are fully sponsored (42.9%)
  • Lowest APC:       US$ 645.00
  • Highest APC:      US$ 2500.00
  • Average APC:     US$ 1301.00

Spinger Open 2017 APCs

Chart below represent a sample of Springer Open 2017 APCs in posted currencies

Sample of Springer Open 2017

Elsevier: libre accès et droit d’auteur

Résumé

À partir de la liste des frais de publication (APC) des revues publiées en libre accès complet par Elsevier, nous avons extrait les 282 revues ne chargeant pas d’APC pour en analyser les composantes liées au droit d’auteur. Nous avons établi que 94% de notre corpus était commandité par une société ou une université. Nous avons aussi découvert que dans 76% des cas, les droits d’auteurs revenaient au sponsor de la revue (société ou université), dans 10% à l’auteur, dans 3% des cas à Elsevier. Enfin, nous avons établi que la licence de droit d’auteur la plus revendiquée est la CC BY-NC-ND (201 sur 282).

 

À partir de la liste des frais de publication des revues publiées en libre accès ou en format hybride téléchargée sur le site d’Elsevier le 11 février 2017 (https://www.elsevier.com/about/our-business/policies/pricing)*, nous avons extrait les revues ne chargeant pas de frais de publication (APC) pour en analyser les mentions de droit d’auteur et leurs implications. Notre corpus est composé de 282 revues.

D’abord, parmi les 282 revues en libre accès complet ne chargeant pas d’APC, 94% (tableau 1) indiquaient, sur leur fiche descriptive, disponible sur le site internet d’Elsevier, une mention claire de sponsorship par une société ou une université. 6% d’entre elles ne portaient pas d’indication portant sur un parrainage par une société ou une université.

Tableau 1

2017-07-04_14-43-29

Parmi les 282 revues en libre accès complet ne chargeant pas d’APC, les entités présumées conservant les droits d’auteur se divisent ainsi (voir aussi tableau 2) :

  • 76% : les universités ou les sociétés (8% autres : possiblement les universités ou sociétés)
  • 10% : les auteurs (les composantes de l’attribution du droit d’auteur aux auteurs d’articles demeurent nébuleuses. Pour plus d’information, voir Morrison, H. (2017). Elsevier: among the world’s largest open access publishers as of 2016. https://ruor.uottawa.ca/handle/10393/35779)
  • 3% : Elsevier (1 revue portait une mention de droit d’auteur conjointe aux commanditaires et à Elsevier)
  • 3% : Information non trouvée, non spécifiée ou incertaine

Tableau 2

2017-07-04_14-44-14

Enfin, bien que la majorité des revues de notre corpus (201) publient les articles sous la licence CC BY-NC-ND (qui est la plus contraignante des licences Creative Commons, voir https://creativecommons.org/licenses/?lang=fr ), certaines revues (4) emploient la plus permissive des licences, la CC BY, alors que d’autres (37) indiquent la mention All rights reserved**. Nous n’avons pas été en mesure de trouver l’information portant sur la licence de droit d’auteur pour 40 revues (non spécifié, non trouvé, incertain). Voir tableau 3.

Tableau 3

2017-07-04_14-45-07

À noter qu’entre le 11 février et le 8 avril 2017, le nombre de revues en libre accès complet compilé par Elsevier sur une liste comprenant aussi les prix des frais de publication a diminué de 38 titres. Nous avons déterminé que dans le cas de 12 revues, ces dernières avaient été transférées de nouveau au détenteur des droits (la société ou l’université). Dans un cas, la revue a été transférée à un autre éditeur, Wolters Kluwer. Une revue n’est plus publiée. Les 12 revues dont le contrôle a été repris par la société ou l’université appuient l’argument de Morrison (2017) indiquant qu’il y a un bénéfice à la rétention des droits pour l’université ou la société. Comme le mentionne Morrison :

« Some OA activists will be disappointed in the society ownership of copyright of many of Elsevier’s Open Access journals. I see this as healthy. The alternative is likely not a vision of pure creative commons licensing with only attribution to the author; the alternative seems to be more likely to be Elsevier copyright retention. Societies and institutions that retain their copyright are free to seek alternative hosts or partners whenever their contracts with Elsevier come up for renewal. »

(H. Morrison (2017). From the Field: Elsevier as an Open Access Publisher. The Charleston Advisor 18(3), pp. 53-59(7) http://www.ingentaconnect.com/content/charleston/chadv/2017/00000018/00000003/art00014)

*Cette liste est modifiée fréquemment sans préavis.

** Nous nous contentons ici d’indiquer les mentions de droits d’auteur retrouvées sur le site internet Elsevier, le site internet Science Direct sur lequel sont diffusées plusieurs revues sous contrat avec Elsevier, et sur les articles publiés par ces revues. La question demeure toutefois beaucoup plus complexe qu’elle n’y paraît.

Copernicus APCs 2017: mostly stable, some new APCs, one price increase

Most of Copernicus’ 52 journals have not changed in price since 2016, and many indicate that the current price has been in place for several years.

4 journals have either clarified pricing, introduced an APC, or increased in price since 2016:

Annales Geophysicae increased their per-page price from 45 to 60 EUR in January 2017 (33% increase)

Archives of Animal Breeding waived fees in 2016 but now charges 55 EUR per page.

Earth System Dynamics: price information was not found in 2016, as of today indicates a cost of 50 EUR per page as of July 2017.

Wind Energy Science waived fees in 2016 but now charges 69 EUR per page, since Nov. 2, 2016.

7 Copernicus journals indicate that the cost is “currently waived”, hence presumably plan to introduce page charges in future: Advances in Statistical Climatology, Meteorology and Oceanography, Earth System Science Data, Geographica Helvetica (subsidized by Swiss Academy of Science), Journal of Sensors and Sensor Systems, SOIL, and Web Ecology.

Only 1 Copernicus journal, Scientific Drilling, is “free of charge”, sponsored by International Continental Scientific Drilling Program.

Hindawi: comparaison 2016-2017

 

L’éditeur Hindawi avait en 2016, 406 titres de revues alors qu’en 2017 il y a 339 titres de revues.Il y avait donc 76 revues qui était disponible en 2016 mais qui ne le sont plus en 2017. Cela représente près de 25 % et inclus une série complète

La moyenne des frais de publication en 2016 est de 802$ .Il y a cinq revues qui n’ont aucun frais publication en 2016 et pour la majorité des journaux les frais publication sont de 600 $ par article.

Tableau de la distribution des prix pour 2016

Screen Shot 2017-04-22 at 4.48.31 PM

En 2017 on remarque une augmentation de la moyenne des prix à 922$. Cette moyenne prend compte des nouvelles revues pour l’année de 2017 qui sont au nombre de 9. Cette année, la majorité des revues possèdent des frais de publication de 1000$ par article.

Screen Shot 2017-04-22 at 4.50.48 PM

La moyenne des titres qui sont restés inchangés entre 2016 et 2017 est de 910 $ et en moyenne, il y a une hausse de 0.13% des frais de publication.

Des revues qui existaient en 2016 et 2017, on peut remarquer que des 330 revues, il y a 65 revues dont les frais de publication ont diminués. Il y a donc près de 20% des publications d’Hindawi. De plus on remarque pour une grande majorité des revues les frais sont restés les mêmes. Soit 41% des titres n’ont pas augmenté. Avec ces chiffres nous pouvons déduire que seulement 39% de titres de cet éditeur ont subit une augmentation de leurs frais de publication.

Screen Shot 2017-04-22 at 4.54.55 PM.png

En conclusion, les prix pour cette maison d’édition ont dans la majorité des cas resté les même et que certaines revues ont même baissé leur frais de publication. Cependant, il faut noter le fais de certaine publication ont tout de meme augmenté puisque le mode en 2016 était de 600$ et qu’il est  passée à 1000$. Le mode est la valeur la plus réprésenter de la répartition. Dans l’ensemble,les prix reste stable.

Fréquences des pays et des devises dans: OA 2016 Main Publishers

Fréquences par pays

Cet article est le résultat de nos recherches dans la base de données 2016 OA Main DOAJ. Notre objectif est de présenter l’apport au niveau mondial et africain. 125 pays ont fourni 12037 revues. La contribution africaine est de 18 pays africains avec 235 revues. Nous avons calculé la fréquence et le pourcentage que représente chaque pays dans cette base de données. Nous avons aussi analysé les tendances des devises et les frais de publication qui ont été utilisées. De façon aléatoire, nous avons divisé les pays en 4 séries pour faciliter nos analyses. La première série est composée de 29 pays, la deuxième 30, la troisième 29, la quatrième 37. Trois pays arrivent en tête des fréquences (Brazil-1059 ; United States-1043 ; United Kingdom-749). Les plus faibles fréquences apparaissent une seule fois dans la série 1.

Les tableaux et les graphiques ci-dessous présentent les fréquences et le taux de pourcentage de chaque pays.

doc 1

doc1-1

seri2

seri 2

doc3-1

doc 3

doc4-1

doc 4

Frais de publication

Deux séries de frais de publication présentent notre analyse sur les dénominations attribuées aux frais de publication. Une première est composée de 7 catégories : No cost found, No publication fee, Title not Found, APPC, F(WC), cost not specified et Publication fee. La deuxième est composée de 11 catégories. Cette deuxième série regroupe les qualifications que des chercheurs qui ont exprimé lors de leur analyse de la base de données. Vu que certaines catégories répondent aux mêmes appellations que d’autres, nous avons décidé de les fusionner. Ainsi : See next phase of journal et predecessor now npj Primary Care Respiratory Medicine sont fusionnées pour donner : predecessor now npj Primary… Formula based on work, cannot read (Chinese), cannot confirm due to language (Chinese only), conflicting information et coming in 2017 sont fusionnée pour donner Autres. Ceased publication in May 2016, ceased publication in 2014, discontinued, et active 2015 donne Title not found. Enfin, No publication fee et APPC, F(WC) pour donner No publication fee. Résultat, No Publication fee est le plus fréquent avec 7785 soit 65%. Publication fee obtient 27% avec 3260 fréquences.

Le tableau et le graphique ci-dessous dressent la liste de ces tendances.

Capture d_écran 2017-04-19 à 23.18.35

Tendance des Devises

Notre analyse montre aussi que la devise des États-Unis (USD) est la plus fréquente avec 1997 fois citées. Elle est suivie de celle de la Grande Bretagne (GBP) 415 fois. Nous avons trouvé 40 revues qui ont des frais de publication mais dont la devise n’y figure pas.

devies 1

devise-12

II-African Journals In OA Main 2016

Nombre de pays et journaux

Nous avons compté 18 pays africains dans la base de données de OA Main 2016. L’Afrique du sud possède 120 journaux, le Nigeria, 27 et l’Egypt 27. Nous avons exclu toutes les revues concernant l’Égypte dans la revue Hindawi ne sont pas comprises, parce qu’elles ont une origine autre que l’Afrique.

Les détails dans le tableau et le graphique ci-dessous.

devis 1

Les fréquences des pays qui sont cités sont répertoriées dans le tableau et le graphique ci-dessous.

africa1-2

Fréquences APC Afrique

Sur un total de citations de 221 fois. Les fréquences des frais de publication sont les suivantes : No publication fee est cité 113 fois soit 51%. APC fee est cité de son côté 68 fois soit 31%. Title no found 8 soit 3,5%, No cost found 23 soit 10% wt APPC 9 soit 4%.

Le tableau et la graphique ci-dessous décrivent les tendances.

apc afric 1

III-Conclusion

L’examen de la base de données de OA 2016 Main Publishers nous a montré que 125 pays on fourni 12037 revues. Le Brésil est 1059 fois plus fréquent et les États-Unis 1043 fois. L’Afrique a contribué pour 235 revues. Onze catégories de dénominations de frais de publication ont été identifiées. La devise des États-Unis (USD) y est citée 1997 fois. L’Afrique du sud totalise 104 fréquences et sa devise ZAR 30 fois. La participation de l’Afrique pour les revues sans frais est de 51% par rapport à sa contribution totale.

PDF de L’article

Frenquencies In OA 2016 Main Publishers