Hindawi APC: Le site web d’Hindawi versu le répertoire du DOAJ

Résumé :

Le répertoire du DOAJ (Directory of open access) recense les informations des diverses revues savantes disponibles en libre-accès. Hindawi est une maison d’édition dont ses revues sont répertoriées dans ce répertoire. L’information dans le DOAJ est contradictoire comparée à celle du Hindawi, on y retrouve 566 titres de revues tandis que le site web d’Hindawi en indique 339.

On remarque que 59 % des revues dans le DOAJ ne sont plus publiés par l’éditeur et 64 titres qui sont sur le site web de l’éditeur ne sont pas dans le catalogue du DOAJ. Les informations collectées par le DOAJ ne sont pas à jour pour la majorité des titres répertoriés.

Objectif :

Le but de cette collecte de données est d’examiner l’exactitude des titres et des frais de traitement des articles  qui sont indiqué dans le répertoire des revues en libre accès et sur le site web de l’éditeur Hindawi.

Méthodologie

Dans un premier temps, le 31 janvier 2017 nous avons effectué une copie d’écran de l’information contenue dans le site web de l’éditeur Hindawi. L’objectif est de comparer l’information contenue dans le DOAJ pour les titres des revues et les frais de publication afin de voir si elles sont bonnes. Ces informations une fois collectées, elles ont été consignées dans un fichier Excel afin d’effectuer une comparaison entre l’information fournie par l’éditeur et le répertoire.

Résultats

Nombre de revues

Premièrement, il y a 339 revues dans le site web d’Hindawi et le DOAJ indique 566 publications pour cet éditeur.

Il y a 227 titres de périodiques indiqués dans le DOAJ qui ne sont peut-être plus publiés de l’éditeur. Alors que 64 titres de revues publiées par Hindawi ne sont pas mentionnés le répertoire du DOAJ.

De plus, il n’y a aucune indication sur le site web qui indique que ces périodiques ne sont plus disponibles. Des 328 revues répertoriées dans le DOAJ, 59 % ne sont plus publiés.

La série ISRN est encore indiquée dans le répertoire du DOAJ, alors que Hindawi a décidé de publier cette série dans une revue qui s’intitule International Scholarly Research Notices

APC

Le tableau qui suit démontre le nombre compare le nombre de revues qui sont inscrites dans le répertoire et ceux indiqué sur le site web d’Hindawi

Hindawi DOAJ
Numéro de revues 339 566
# avec APC 335* 432**
  • *Ces quatre revues n’ont pas de frais pour l’année 2017 donc pour l’année 2017 les auteurs pourront publier sans payer de frais
  • * Pour les autres titres, le répertoire n’indique aucune information

Pour ce qui est de l’exactitude, des prix ont peu noté quelque différence dans l’information rapportée par l’éditeur et le répertoire.

Pour ce qui des prix, dans la majorité des cas les prix indiqués dans le DOAJ sont largement inférieur que les prix de l’éditeur la moyenne de la différence de prix est de 151 $ plus élevé dans le site web de l’éditeur que du répertoire

Il y a 33 revues où les prix indiqués sont les mêmes dans le site de l’éditeur que dans le répertoire. Donc seulement 9 % des périodiques affichent le même prix sur le site web de l’éditeur.

Pour 45 revues, le prix affiché dans le répertoire est plus élevé que pour l’éditeur. Pour la majorité des titres, la différence de prix dans le répertoire affiche un prix qui est supérieur de 50 $.

Pour 144 revues les prix affichés dans le DOAJ sont largement inférieurs au prix de l’éditeur. Ce nombre tient compte des titres pour lesquels il existe de l’information sur le site de l’éditeur et dans le DOAJ.

On peut remarquer des hausses de prix sur le site web d’Hindawi qui peut aller jusqu’à 66 %. Il s’agit d’une hausse importante. La plus haute augmentation des frais de publication est une hausse de 108 %. Donc pour certaines revues les frais de publication ont plus que doublé. Il s’agit en effet d’une hausse considérable

En bref, les informations collectées par le DOAJ ne sont pas à jour que ce soit pour les titres ou les prix. Une grande majorité des informations est contradictoire et même fausse.

Discussion

Le répertoire de DOAJ affiche de l’information sur son site web concernant différents éditeurs qui ont des ressources en libre accès. Ce que j’ai pu constater avec l’éditeur Hindawi, c’est qu’il y a beaucoup d’information contradictoire sur le site web de DOAJ.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s